Il suffit d’un simple rhume, d’un nez qui coule pour que les enfants s’énervent, s’agitent, ne mangent pas, respirent mal et ne parviennent pas à dormir en réveillant tout le reste de la famille ! Tout cela parce que leur nez est bouché.

Le nez : l’organe fondamental de la respiration
Chaque jour, cet important organe de la respiration est capable, à travers la muqueuse nasale, de filtrer l’air inspiré en le purifiant de tout ce qui peut être nocif : poussière, agents polluants, allergènes, virus et bactéries. Il le réchauffe et l’humidifie en lui permettant d’atteindre les poumons à la bonne température.
Le nez contribue au bien-être de l’enfant, en l’aidant à mieux respirer et rester à l’écart des pathologies respiratoires typiques de l’enfance tels que les rhumes, les allergies, les rhinosinusites aiguës et chroniques, la toux, le mal de gorge et parfois même les otites.
Toutefois, le nez n’est pas toujours efficace dans sa fonction de défense, comme dans le cas de la congestion nasale, l’un des troubles des voies respiratoires supérieures les plus fréquents dû à l’inflammation de la muqueuse provoquée par des virus, bactéries, substances irritantes ou allergisantes.

Congestion nasale : très gênante pour l’enfant !

Le nez bouché est la première cause qui empêche les enfants de bien respirer, surtout en ce qui concerne les plus petits. Il est donc important de bien comprendre en quoi consistent la congestion nasale et les mécanismes associés. Lorsque les virus, les bactéries ou les agents irritants attaquent la muqueuse nasale, celle-ci se défend rapidement en produisant la bradykinine, le médiateur principal de l’inflammation. Cette dernière crée les conditions utiles pour contrer l’action des agents agressifs et favorise la production d’une plus grande quantité de mucus.
Le résultat ? Une muqueuse rouge et enflée, où l’augmentation de volume provoque l’obstruction des cavités nasales et la sensation de nez bouché. Comme si cela ne suffisait pas, la condition est aggravée par l’accumulation de mucus en excès avec la conséquence que l’enfant a de plus en plus de mal à respirer librement.
La sensation gênante du nez bouché est donc causée par la réaction de défense de la muqueuse nasale aux agents irritants.

Aboca